Chute de cheveux, perte de cheveux ou calvitie : explications et solutions por vos cheveux.

 

Menu

 

Qu’est-ce que la calvitie ?

Il s’agit d’une forme extrême d’alopécie, le terme médical caractérisant la chute des cheveux. L’alopécie se caractérise par un affinement du cheveu, ainsi que d’une fragilité de son implantation, ce qui accélère la chute naturelle des cheveux. La calvitie atteint beaucoup plus les hommes que les femmes, car elle est causée par la modification d’une hormone mâle, la testostérone. En moyenne, on estime que 70% de la population masculine est touchée. L’alopécie est diagnostiquée lorsqu’on perd plus de cheveux que la normale, ce qui se produit autour de la trentaine chez la plupart des hommes. De plus en plus de personnes font appel à la greffe de cheveux.


 

L’alopécie

Le cuir chevelu comporte plus ou moins 100 000 cheveux, poussant dans des follicules pileux présents dès la naissance. La durée de vie du cheveu est de 2 à 5 ans. Lorsqu’il meurt, il tombe et laisse place à une nouvelle pousse dans le même follicule. Il est donc normal que l’on perde des cheveux, de 50 à 100 cheveux par jour. Ce chiffre, normal, peut toutefois monter à 150 voire 200 durant les changements de saison, période à laquelle la régénération du cuir chevelu est la plus importante. L’alopécie résulte en une diminution du nombre de cheveux ; lorsque des parties du crâne se dégarnissent totalement, on parle alors de calvitie. Si l’alopécie précède toujours la calvitie, elle n’évolue pas systématiquement vers cet état. L’évolution de l’alopécie est en effet très variable suivant les cas et le type d’alopécie ; elle est tantôt très lente, tantôt fulgurante.

Diagnostic

L’alopécie est diagnostiquée lorsqu’un individu perd plus de 100 cheveux par jour, sur une période prolongée (plus de 2 mois). Les causes sont variées : carences en vitamines et/ou en minéraux, stress, facteurs héréditaires et hormonaux, effets secondaires de certains médicaments, anomalie congénitale. C’est la forme héréditaire qui est la plus répandue, et la plus difficile à combattre avec la variante congénitale, les autres causes pouvant être éliminées par l’arrêt du traitement médicamenteux ou via l’amélioration de l’hygiène de vie (alimentation, sommeil, gestion du stress etc.).

Les formes d’alopécie et la calvitie

Prévenir la calvitie

Lorsqu’on est sujet à une calvitie héréditaire, il n’y a pas de solution miracle. Une bonne hygiène de vie permettra de limiter les effets, tout au plus. Ces bonnes habitudes à prendre sont :
  • Une bonne alimentation : ce conseil est évidemment valable pour des tas d’autres maladies. Les vitamines et minéraux contribuent au bon fonctionnement des follicules pileux.
  • Un bon équilibre psychologique : le stress produit des hormones qui peuvent entraîner la chute des cheveux. Soyez attentif à votre état de nervosité, cherchez des solutions afin d’éliminer ou de contenir le stress généré dans votre vie professionnelle et privée.
  • Soin de vos cheveux : Evitez d’utiliser trop de produits capillaires, dont les substances chimiques peuvent attaquer vos cheveux, mais entretenez-les pour éviter toute infection. Evitez de vous coiffer avec la brosse ou le peigne d’autrui. Laissez sécher vos cheveux naturellement, utilisez une brosse douce pour vous coiffer.

Traitement de la calvitie

A part les remèdes de charlatans, pendant longtemps la perruque était le seul moyen de dissimuler la calvitie. Aujourd’hui la perruque s’est évidemment perfectionnée, mais toute une série de produits ingénieux ont été inventés et visant le même objectif, la dissimulation de la calvitie. On appelle ces produits « corrections capillaires ». A côté de cela, des médicaments existent afin d’empêcher la transformation de la testostérone en DHT qui provoque la calvitie.

Traitements par médicaments de la calvitie

Des médicaments existent afin d’empêcher la chute des cheveux et stimuler la croissance. Dans tous les cas, consultez un médecin et soyez prudents concernant les publicités miracles qui fleurissent sur le net ou dans certains magazines. Voici quelques médicaments.

Les microgreffes

Cliquez ici pour en savoir plus sur la solution par microgreffe.

 

Copyright 2010 Calvitie.fr